aide creation entreprise
Accueil du site > Droit de créer une entreprise > Chomeur et creation d’entreprise et RSA

Chomeur et creation d’entreprise et RSA

De nombreux avantages sont réservés aux chômeurs créateurs d’entreprise.

Tout d’abord, le créateur d’entreprise indemnisé par le Pôle Emploi peut bénéficier de l’ACCRE (aide à la création et reprise d’entreprise) et de ses avantages sociaux (exonération de cotisations sociales, durant trois ans pour les auto-entrepreneurs et douze mois pour les autres entrepreneurs).

Ensuite, le créateur d’entreprise conserve ses droits aux ASSEDIC durant le lancement de son entreprise : le créateur d’entreprise percevant des ARE du Pôle Emploi peut conserver, au moins partiellement, ces ARE. S’il est bénéficiaire de l’ACCRE, il peut, plutôt que de cumuler ARE et création d’entreprise, demander à percevoir la moitié de ses droit sous forme de capital, indépendamment de ses revenus d’activité : l’ARCE.

Par ailleurs, la NACRE permet un accompagnement du créateur d’entreprise par un professionnel (expert-comptable, association d’aide à la création d’entreprise, CCI, boutique de gestion...) durant la création de son entreprise, son lancement, et ses trois premières années d’activité.

Enfin, en cas d’échec de cette création d’entreprise, le créateur d’entreprise retrouvera ses droits à une indemnisation par le Pôle Emploi.

De même, les bénéficiaires du RSA sont incités à la création d’entreprise par le maintien de ce revenu complémentaire parallèlement à leurs revenus d’activité

LIENS SPONSORISES CREATION ENTREPRISE

ARTICLES

aides ANPE et ASSEDIC création entreprise

Le Pôle Emploi est un soutien pour le créateur d’entreprise qui bénéficie du maintien de ses ARE durant la période de création puis, pour compléter ses revenus d’activité, une fois l’entreprise créée.

 > suite

RSA cumul auto-entrepreneur

Le RSA qui a remplacé le RMI permet de cumuler des revenus professionnels avec ce revenu minimum. Le RSA sera tout d’abord maintenu en cas de création d’une entreprise puis versé partiellement en fonction des revenus de l’activité créée. Le cumul RSA auto-entrepreneur est le plus simple à mettre en place pour lancer son activité.

 > suite

Les chéquiers-conseil

Les chéquiers conseils étaient un autre avantage pour le chômeur créateur d’entreprise et permettaient de rémunérer des professionnels pour leur aide à la création d’une entreprise (aide juridique, fiscale...).

 > suite

ARE après cessation d’activité

En cas de cessation d’activité pour raisons économiques, le créateur d’entreprise peut parfois bénéficier des ARE (allocations chômage).

 > suite