aide creation entreprise

Poster un message

En réponse à : gabi789

Bonjour,

Deux questions que je me pose.

Je suis salarié en CDI, j’ai démarré une activité d’auto-entrepreneur (AE) à temps partiel (5h par semaine). J’envisage, si la conjoncture tournait mal pour moi et que mon CDI s’arrêtait, deux solutions :

- 1. ne pas m’inscrire au chômage, démarcher largement et de tenter d’exercer mon activité d’AE à plein temps.
Cependant, si mon activité d’AE tournait court et que je le cessais, pourrais je toucher des indemnités chômage au titre de mes 15 années de salariat ? Si oui, y aurait il des limites à mon indemnisation en durée ou montant par rapport à un situation normale ?

- 2. m’inscrire immédiatement au chômage et le toucher à plein. Dans ce cas, y aurais je droit pleinement malgré l’existence d’une activité d’AE en cours à la date de mon licenciement ?

Merci pour vos lumières. Excellent site sur le sujet AE soit dit en passant, d’un contenu bien meilleur en qualité et en nuances que le blog de la CCI ou le portail officiel. Dommage qu’on ait du mal à vous trouver dans les résultats des moteurs sous les questions du type ’auto-entrepeneur’ ou ’EURL’.


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?