aide creation entreprise

Réseaux d’investisseurs



Les nouvelles formes de business plan

Pour compléter son financement, il est conseillé de faire appel à un réseau associatif pour les petits projets, et d’investisseurs privés pour les projets plus importants. En effet, outre les liquidités possiblement apportées par ces réseaux, leur valeur ajoutée tient également aux conseils qu’ils apportent gratuitement et à leurs exigences professionnelles qui pousse le repreneur d’entreprise à toujours mieux finaliser son projet.

Les réseaux dédiés aux petits projets

En règle générale, reprendre une entreprise est une opération qui demande, vous l’aurez compris, des fonds propres assez importants. Les plateformes d’initiative locale peuvent vous aider à compléter votre apport.

France Initiatives Réseau

Premier réseau associatif d’appui et de financement à la création d’entreprises, il fédère 233 plateformes d’initiatives locales qui ont pour but de prêter des fonds sans intérêt et sans garantie, et de dispenser des conseils aux créateurs repreneurs d’entreprises.

France Active

Apporte aussi aux porteurs de projet ayant peu de ressources un accès à des conseils et à un financement subsidiaire aux financements bancaires classiques. France Active est davantage présent pour le conseil des créateurs que des repreneurs, mais pour un « micro-projet » de reprise, vous pouvez la solliciter.

Nous présentons plus en détail ce réseau dans un article distinct dans notre dossier "Financement d’entreprise".

Le Réseau Entreprendre

Là encore ce réseau fait partie des associations d’aide à la création d’entreprise présentées dans notre dossier financement.

Les clubs d’investisseurs et les sociétés de capital-risque

Ne renoncez pas à votre projet faute d’apport en fonds propres suffisant. Des investisseurs peuvent accompagner votre reprise. Ils vous apporteront conseils et fonds propres.

Plus l’opération de reprise est importante, plus l’intervention des fonds d’investissement est fréquente.
Ils interviennent dans 8% des opérations de reprise supérieures à 450 000 euros, et dans 22% des reprises supérieures à 1,5 million d’euros.

Voici quelques pistes pour trouver des partenaires financiers. Notez que l’Afic, Association française des investisseurs en capital, regroupe la quasi totalité des structures de capital investissement, et dispense des conseils aux entrepreneurs.

Les clubs d’investisseurs

Ils facilitent le rapprochement entre des investisseurs privés ou d’anciens chefs d’entreprises désireux de transmettre leur expérience et les futurs entrepreneurs, créateurs ou repreneurs en recherche de financements et de conseils.

Certains de ces clubs ont des antennes régionales, n’hésitez pas à les contacter :

  • France Angels www.franceangels.org Association nationale qui, structurée localement en clubs de Business Angels, met en rapport des investisseurs privés, issus généralement du monde des affaires : les Business Angels et des porteurs de projet en recherche de financements.
  • Les clubs Cigales ( Clubs d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Epargne Solidaire), www.cigales.asso.fr
  • Clubs d’investisseurs qui soutiennent des projets à vocation sociale, environnementale ou locale.
  • Fédération Love Money pour l’emploi : www.love-money.org Les associations locales dont le rôle consiste à drainer l’épargne de proximité issue de cercles d’investisseurs vers des projets de reprise ou de développement.

Les sociétés de capital-risque

Présentes dans chaque région, ces structures peuvent investir dans votre projet des fonds à partir de 120 000 euros environ.

Les collectivités territoriales : les services économiques du Conseil régional et du Conseil Général de votre territoire peuvent avoir mis en place des fonds (prêts d’honneur) ou des outils dédiés à la reprise ou au développement d’entreprises. Si tel n’est pas le cas, ils ont une excellente connaissance des produits et contacts locaux.

Les Chambres consulaires et les organismes de développement économique local peuvent aussi vous aider dans votre recherche également.

Sachez enfin que depuis quelques années, se développent des fonds qui peuvent intervenir à proportion majoritaire dans votre projet si votre apport est trop faible.




Plan du site | Annonce légale | expert-comptable | Avocat | Légal | Contact