aide creation entreprise

Service gratuit autoentrepreneur



Les nouvelles formes de business plan

Cet article regroupe des solutions gratuites pour les auto-entrepreneurs ou petites entreprises.

Cleasite, sites gratuits ou payants

Le site http://www.cleasite.fr/ permet à des entrepreneurs de créer un site internet gratuit.

Ce site vitrine gratuit présente alors quelques inconvénients :
- nom de domaine contenant le nom de la société cleasite qui héberge le site (toujours gratuitement),
- nombre de page limité à 10, de même que pour les photos,
- un lien obligatoire vers cleasite en bas de page.

Cependant, le site obtenu demeure très esthétique et fonctionnel. Pour s’en convaincre, un exemple de site gratuit.

Dans tous les cas, le passage à un site payant est toujours possible, permettant alors d’éviter les inconvénients cités ci-dessus et de bénéficier d’une newsletter, d’un site multilingue, de thèmes graphiques plus nombreux...

Néo Entrepreneur, communauté d’auto-entrepreneurs

Neo Entrepreneur est un site dédié aux particuliers qui bénéficient du nouveau statut de l’entrepreneur individuel, en place depuis le 1er janvier 2009, connu sous le nom de "Auto Entrepreneur".

L’objectif est de créer une communauté active de jeunes entrepreneurs qui souhaitent échanger et communiquer autour de leur nouvelle activité.

Plusieurs outils sont proposés :
- Annuaire classé par secteur d’activité
- Fiche entrepreneur (présentation, activité, contact, url simplifiée)
- Interactivité entre entrepreneurs (fiche amis, forums de discussions, messages privés)
- Page de contenu explicatif sur le statut, les démarches…

La principale valeur ajoutée du site est la possibilité de créer gratuitement une fiche de présentation de son activité. Celle-ci sera mise en avant et bénéficiera du référencement naturel du site.

Inscrivez-vous en tant qu’auto-entrepreneur sur Néo Entrepreneur

Infogreffe pour autoentrepreneurs

Attention, l’offre suivante n’est plus d’actualité depuis la mise en
ligne du nouveau site Infogreffe.fr (le 17 mai 2013).

Nous conservons cette information car de nombreux sites internet continuent au contraire de préciser le changement de politique commerciale du site infogreffe depuis cette date.

Infogreffe permet à tout entrepreneur d’obtenir des informations des sociétés qui déposent leurs comptes auprès des greffes des tribunaux de commerce. Ce service, malheureusement payant, est pourtant essentiel pour obtenir des informations financières sur ses concurrents et pour établir son business plan.

En revanche, Infogreffe donne gratuitement aux auto-entrepreneurs un accès limité à ses services :
- pour une durée de 6 mois maximum, après quoi ce service deviendra payant,
- accès aux comptes de 10 entreprises maximum de leur choix.

Ce service gratuit est une opportunité pour tout auto-entrepreneur afin d’obtenir des informations sur des entreprises partenaires (fournisseur, client) ou des concurrents, et en particulier :
- le chiffre d’affaires de ces entreprises,
- la marge commerciale
- le résultat d’exploitation,
- le résultat net.
- Des informations concernant d’éventuelles procédures de redressement ou de liquidation judiciaire et d’éventuelles dettes auprès d’organismes comme le Trésor public ou la Sécurité sociale. Ces informations sont particulièrement intéressantes lors du choix de fournisseurs (qui demanderaient un acompte sur commande) ou de clients.

S’inscrire gratuitement en tant qu’auto-entrepreneur au services d’infogreffe




Posez votre question ou apportez une réponse
  • 23 avril 2014, par armelle

    bonjour, je suis auto entrepreneur en sonorisation ( en binôme avec mon mari ). J’ai une passion pour la taille et la gravure sur verre et j’aimerais essayer de me lancer en tant qu’auto entrepreneur. J’ai entendu dire que l’on pouvait cumuler certaines activités. Quelqu’un peut me renseigner ? serait-ce de l’artisanat ou de la vente ? merci pour vos réponses !

  • 1er juillet 2013, par zozo

    jeté salarier jusqu’à avril 2013et en parallèle avec auto entrepreneur depuis 2012 je suis inscris comme demandeur d emploie pourrais je bénéficier de acre

    • 3 juillet 2013

      L’accre, pour une nouvelle création d’entreprise ? En effet, pour votre activité d’auto-entrepreneur, vous ne pouvez plus bénéficier de l’ACCRE (délai de 45 jours dépassé).

  • 19 juillet 2011, par sibellion

    Bonjour, je suis en train de monter un projet d’autoentreprise de gravure sur verre. J’aimerais savoir si le projet que je crée va dépendre de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de ma région, car je vais vendre mes productions sur internet suite à (je l’espère) des commandes clients, ou du Registre des Métiers, car il s’agit de transformation de matière, ici du verre ou du cristal.

    De plus j’aimerais connaitre les tarifs pour obtenir une immatriculation à l’une ou l’autre des administrations sus-citée. merci d’avance

    • 2 août 2011

      Votre activité est artisanale et relève de la Chambre des Métiers. Les frais d’inscription à la CM, même s’il était prévu que le coût d’enregistrement des AE à la CM serait nul, s’élèvent à environ 60 euros (de mémoire).

  • 3 mai 2010, par venuto

    bonjour !

    Une question... je suis entrain de calculer le prix de vente de mes prestations à domicile ( chef à domicile)exple un menu à 43 €/ pers - 23 % ( cotisation sociale)- 12 €( environs) d’achat marchandise reste 21€ pour 4 à 5 heures de travail c’est peu en fait, mais c’est le prix du marché( la concurrence) en PACA la question comment font ils pour dégager un salaire intéressant ?
    merci

    • 4 mai 2010

      Si l’on considère les données de votre business plan, vous avez un résultat net d’environ 50% de votre chiffre d’affaires. C’est relativement important et permet effectivement de trouver un intérêt au statut d’auto-entrepreneur plutôt qu’au régime réel d’une entreprise individuelle par exemple.

      Aussi, il faut considérer votre chiffre d’affaires mensuel prévisionnel pour savoir si cette activité est viable. En effet, vous avez oublié l’impôt sur le revenu d’une part, l’investissement peut-être nécessaire (matériel de cuisine spécialisé que l’on ne peut escompter trouver chez son client), les frais de transport et le temps nécessaire (voire le coût) à la recherche d’une clientèle.

      En revanche, dans votre exemple, vous ne spécifiez pas le nombre de convives moyen à un repas : travailler pour un célibataire n’a aucun intérêt mais organiser un repas pour 10 personnes ne demande pas 10 fois le temps de travail indiqué (4 à 5 heures pour un repas) et devient lucratif. Une tarification dégressive en fonction du nombre de personnes s’imposerait donc. Est-ce pratiqué par la concurrence ?

Plan du site | Annonce légale | expert-comptable | Avocat | Légal | Contact