aide creation entreprise

BFR et FRNG

Suite à la définition du BFR et à son mode de calcul, la présentation du FRNG s’impose (Fonds de Roulement Net Global ou encore Fonds de Roulement Fonctionnel). En effet, si l’on coupe en deux un bilan, alors que le BFR prend en compte le bas du bilan, le FRNG est calculé de son côté à partir des éléments de haut de bilan. Au final, le FRNG correspond aux ressources stables qui permettent de compenser le BFR lié à l’exploitation.

Définition du FRNG, lien entre BFR et FRNG

On a présenté antérieurement le mode de calcul du BFR. Le besoin de fonds de roulement correspond au capital financier nécessaire pour faire face aux besoins de trésorerie qui apparaissent du fait des décalages entre les flux réels et les flux financiers :
- décalage entre factures de vente et paiements clients,
- décalage entre factures d’achats et règlements fournisseurs,
- décalage entre la comptabilisation d’une dette sociale (cotisations de l’entrepreneur) ou fiscale (TVA à payer, IS dû...) et son règlement...

Le FRNG est donc la contrepartie du BFR.

En réalité, ni le FRNG ni le BFR ne prennent en compte la trésorerie de l’entreprise. Cette trésorerie (T) est donc l’élément du bilan qui permet d’ajuster FRNG et BFR.

On obtient ainsi la formule : FRNG - BFR = T

Intérêt du calcul du FRNG

Dans le cadre d’une création d’entreprise et de la rédaction d’un business plan, calculer le FRNG va de pair avec le calcul du BFR, puisque le montant du FRNG est égal au BFR augmenté de la trésorerie :
FRNG = T + BFR

Aussi, le FRNG permet de s’assurer du correct calcul du BFR, à reporter dans le tableau de financement.

Mais le calcul du FRNG est également un moyen de présenter les ressources stables dont peut se prévaloir l’entreprise, et ce dès sa création, pour faire face aux besoins de trésorerie qui découleront de son activité. Le FRNG est donc un indicateur de la santé financière de l’entreprise et la preuve, dans le cadre d’une création d’entreprise, que l’entrepreneur a correctement anticipé le montant des apports nécessaires, et plus largement des capitaux propres de son entreprise.

Formule de calcul du FRNG

Le FRNG correspond aux ressources nettes de l’entreprise, qui lui permettent de faire face aux besoins liés à son activité.

Ces ressources sont ses capitaux propres inscrits au bilan. Ces apports des associés ou d’une banque permettent en effet à l’entreprise de s’assurer de fonds dans le long terme.

Cependant, ces ressources doivent être diminuées des immobilisations car ces acquisitions sont justement financés par ces ressources de long terme. Au final, seule la différence entre capitaux propres et immobilisations restera disponible pour financer les besoins de trésorerie liés à l’activité.

Calcul du FRNG
+ Ressources Stables + Capitaux propres
+ Amortissements
+ Provisions
+ Dettes financières stables
- Actif immobilisé - Total brut des immobilisations
= FRNG

Exemple du calcul du FRNG et du BFR

Notre exemple de calcul du FRNG repose sur le bilan suivant d’une entreprise.

Bilan de clôture

Considérons l’exemple de bilan suivant.

ACTIF BILAN AU 31/12/13
ACTIF PASSIF
Libellé Brut Amort.
Provision
Net Libellé Montant
Immobilisations 400 100 300 Capital 200
Stocks 110 110 Résultat 50
Créances clients 240 70 170 Provision risques 150
Autres créances 200 30 170 Dettes financières (1) 120
Disponibilités 50 50 Dettes fournisseurs 200
Dettes fiscales et sociales 60
Dettes diverses 20
TOTAL 1.000 200 800 TOTAL 800

(1) Les dettes financières comprennent, d’une part, un emprunt pour un montant de 100 (ressource de long terme, entrant dans le calcul du FRNG) et d’autre part, un découvert bancaire pour un montant de 20 (Trésorerie négative).

Calcul du FRNG

A partir de ce bilan déterminons l’excédent de ressources de long terme disponible pour financer le besoin de fonds lié à l’activité. Cet excédent correspond aux ressources qui n’ont pas été utilisées pour financer l’acquisition des immobilisations.

Cette acquisition des immobilisations a initialement été effectuée pour leur montant brut. Par conséquent, c’est le montant brut des immobilisations qui est à utiliser pour calculer le FRNG. Pour cette raison, l’ensemble des amortissements constatés depuis cette acquisition sont à considérer comme des ressources stables. De la même façon, toutes les provisions sont des ressources stables, dans la mesure où l’entreprise a comptablement mis de côté les ressources correspondant aux dépréciations de ses actifs.

Calcul du FRNG
+ Ressources Stables Libellé Détail 700
Capital 200
Résultat 50
Amortissements provisions actif 200
Provisions passif 150
Dettes financières stables 100
TOTAL 700
- Actif immobilisé brut - 400
= FRNG + 300

Calcul du BFR

Le BFR est calculé, comme précisé dans l’article consacré à ce sujet de ce même dossier, à partir des créances et dettes courantes.

Cependant, on distinguera ici :
- le BFRE : besoin en fonds de roulement d’exploitation, calculé uniquement à partir des créances et dettes d’exploitation,
- du BFRHE : besoin en fonds de roulement hors exploitation.

Au final, le BFR sera égal à l’addition du BFRE et du BFRHE. Cette décomposition apporte davantage de précisions quant à la formation du besoin de fonds de roulement, mais n’est pas obligatoire dans le cadre de la construction d’un business plan.

Calcul du BFR
+ Besoins Libellé Détail 350
Stock 110
Créances d’exploitation 240
TOTAL 350
- Ressources Libellé Détail - 260
Dettes fournisseurs 200
Dettes fiscales et sociales 60
TOTAL 260
= BFRE + 90
+ Besoins Libellé Détail 200
Créances diverses 200
TOTAL 200
- Ressources Libellé Détail - 20
Dettes diverses 20
TOTAL 20
= BFRHE + 180
TOTAL BFR = BFRE + BFRHE + 270

Calcul de la Trésorerie nette

La trésorerie nette est égale aux disponibilités de l’entreprise diminuées du découvert bancaire par ailleurs constaté.

Trésorerie nette (T) = 50 - 20 = 30

Vérification du calcul du FRNG et du BFR

Cette vérification consiste à contrôler la formule :
FRNG - BFR = T
300 - 270 = 30

Conclusion

Le FRNG supérieur au BFR témoigne de ressources stables suffisantes pour compenser les besoins de fonctionnement de l’entreprise, et permet même de dégager une trésorerie positive de 30, soit 10% du FRNG.

La situation financière de l’entreprise semble donc stable.



Plan du site | Annonce légale | expert-comptable | Avocat | Partenaires | Sites utiles | Légal | Contact