aide creation entreprise

New School

New School est le nom de l’entreprise créée par une jeune entrepreneuse de 16 ans ! Cette idée de création d’entreprise lui est venue de son quotidien : le lycée, les relations entre professeurs et élèves.

Or c’est ce point qu’il est intéressant de découvrir dans cet exemple, à savoir que les meilleurs idées de création d’entreprise sont puisées dans un quotidien auquel on ne fait plus attention, mais qu’il faudrait pourtant savoir redécouvrir.

La situation de départ : le constat

Au départ, à l’école, depuis des décennies, chaque cours commence par un appel. Le professeur vérifie la présence des élèves et note le nom des absents. Ces informations sont aussi rapidement que possible (à la fin du cours) rassemblées par les CPE (surveillants) pour être utilisées afin :
- de comptabiliser ces absences, d’appliquer des sanctions...
- de contacter l’élève, ses parents, et de comprendre la situation qui explique cet absentéisme.

A noter que si ce sont les absents dont le nom est recherché dans tout ce dispositif, ce sont les présents qui effectuent ce travail : le professeur avec les élèves présents dans sa classe au moment de l’appel. D’ailleurs, cette phase de début de cours n’est pas la plus propice à la discipline, et ne constitue pas réellement l’accueil dont on pourrait rêver, d’un côté comme de l’autre.

L’invention

L’invention sur laquelle est venue se greffer la création de l’entreprise, c’est une application pour smart-phones. Celle-ci est utilisée par le professeur, tandis que les élèves y sont connectés par Bluetooth. Elle permet :
- un pointage automatique des élèves qui entrent dans la classe,
- de communiquer immédiatement avec l’élève absent.

Le professeur n’a donc plus besoin de faire l’appel.

Ainsi, c’est au niveau du sujet absent que toute l’attention est immédiatement portée. Dix minutes après le début du cours, l’élève absent et ses parents éventuellement, reçoit un message automatique l’informant que son retard a été constaté. Mais cette communication directe avec l’élève peut être poursuivie en dehors du cours, par le CPE.

La communication

Avec une idée qui parle à tout le monde, que l’on soit étudiant ou ancien étudiant, la communication autour du produit est facilitée. Cette invention de "bon élève" plait évidemment aux journalistes, d’autant qu’un créateur d’entreprise de 16 ans, c’est toujours vendeur !

Mais surtout, des concours à la création d’entreprise permettent de faire connaître New School qui en a déjà gagnés plusieurs.

Scruter son quotidien

L’idée géniale, c’est celle qui paraît, en après-coup, tellement évidente.

Pour cela, l’idée doit s’inscrire dans le quotidien de la cible visée. Certes le produit idéal va créer un besoin nouveau chez le consommateur. Mais cette démarche suppose des capacités de recherche et développement qui ne sont pas à la portée d’un micro-entrepreneur. Ici, il va plus s’agir de pointer l’habitude, l’acte répété depuis toujours, qui pourrait être totalement modifié par une nouveauté, informatique le plus souvent (une application dans notre exemple, un site internet).

Finalement, Meetic par exemple a proposé ce type de nouveauté : se rencontrer, mais différemment, par un nouvel outil, un site internet qui ne présente aucune caractéristique bien particulière en définitive.

Quels comportements habituels votre entreprise permettra-t-elle de changer ?


Articles complémentaires de ce dossier

Créateur décorateur

Cuisine à domicile et auto-entrepreneur

Plan du site | Annonce légale | expert-comptable | Avocat | Légal | Contact