aide creation entreprise

S

Salarié et création d’entreprise : Les deux statuts sont le plus souvent compatibles, un salarié pouvant parfaitement, à côté de son emploi, développer une entreprise, avec le statut d’auto-entrepreneur notamment.

Salarié porté : Salarié d’une société de portage salarial.

SARL : Contrairement à l’entreprise individuelle, le portage salarial, l’intégration d’une Coopérative d’Activité et d’Emploi, le statut d’auto-entrepreneur, la création d’une SARL est la création d’une société.
Pour cette raison, les règles de fonctionnement deviennent beaucoup plus complexes :
- règles juridiques : des statuts, 2 associés au minimum, un gérant, une assemblée générale annuelle...
- règles fiscales : imposition à l’IS,
- règles comptables : régime du réel, déclaration d’IS.
Aussi, les SARL conviennent bien aux activités nécessitant des fonds importants et la réunion de plusieurs associés. Cependant, pour une petite activité, la SARL peut présenter des avantages lorsque la rémunération courante des associés est limitée :
- en limitant d’autant les cotisations sociales,
- en bénéficiant de la fiscalité des dividendes versés.

SASU : La SASU est une alternative intéressante à la création d’une EURL, ou d’une SARL. Cette SAS à un seul associé permet à ce dernier de relever du régime des salariés, notamment pour ses cotisations retraite.

SCOP : Forme juridique d’une coopérative d’activité et d’emploi (CAE) qui permet à ses associés de participer à la gestion de leur CAE tout en développant individuellement leur projet d’entreprise.

Secrétaire : Toute entreprise peut avoir recours à une secrétaire indépendante pour se décharger de ses fonctions administratives et assurer une permanence téléphonique.

Services à la personne : Le statut d’auto-entrepreneur est particulièrement adapté aux services à la personne.

Signes de communication : Les signes de communication doivent être rappelés, en particulier aux entrepreneurs, car ils permettent de dénouer bien des conflits et d’améliorer la qualité de sa communication avec les tiers (fournisseurs, clients...).

SIRET : Combien de temps faut-il attendre avant de recevoir son SIRET quand on s’est inscrit auto-entrepreneur ?

Site internet : Pour une entreprise, posséder un site internet, c’est accéder à un nouveau média. Mais attention, le référencement d’un site internet est indispensable pour que cette présence sur internet puisse contribuer à la politique de communication de l’entreprise.

Société offshore : Société implantée dans un paradis fiscal.

Société de portage salarial : Sur ce site les sociétés de portage salarial sont invitées à se présenter pour permettre aux salariés portés de choisir avec quel employeur il souhaite accepter une mission en portage salarial.

Statuts : Les statuts définissent les règles de fonctionnement d’une société. Ils ne concernent donc que les EURL et SARL (voir nos exemples de statuts d’EURL et statuts de SARL). La création d’une entreprise individuelle (micro-entreprise ou non), d’une activité en portage salarial ou par un auto-entrepreneur ne nécessitent donc pas de rédiger des statuts.

Stocks auto-entrepreneur : Le problème posé par le stock de l’auto-entrepreneur apparaît lorsque ce dernier devient imposable à la TVA. En effet, la TVA payée pour l’acquisition de son stock ne devient pas déductible, et pourtant l’entrepreneur va payer de la TVA collectée sur la vente de ces marchandises.

Suivi de trésorerie : Le suivi de la trésorerie d’une entreprise est indispensable car un manque de trésorerie est souvent la cause d’une liquidation. Or, plus une activité fonctionne, plus le besoin de trésorerie augmente.

Sur-endettement : Procédure par laquelle un particulier qui ne parvient plus à rembourser ses dettes personnelles peut demander judiciairement une révision des plans de remboursement initiaux de ces dettes. Le particulier qui bénéficie d’un plan de surendettement peut devenir auto-entrepreneur. En revanche, un entrepreneur individuel doit, pour obtenir à titre personnel d’un plan de redressement, liquider son entreprise individuelle.

Syndicat auto-entrepreneur : Présentation de l’UAE, comme est présentée par ailleurs la FEDAE.


Articles complémentaires de ce dossier

R

T

Posez votre question ou apportez une réponse
  • 4 mars 2016, par irene

    bonjour mon ami va prendre un snack puis je travailler avec lui nous sommes colocataire du bail merci.

    • 9 mars 2016

      Vous pouvez travailler avec votre ami (pacsé ou non ?) en étant salarié par exemple, ou associé. Si pacs, possibilité du statut de conjoint collaborateur (expliqué sur ce site).

Plan du site | Annonce légale | expert-comptable | Avocat | Partenaires | Sites utiles | Légal | Contact