aide creation entreprise

Reprendre une entreprise

Ce dossier a pour objectif de vous guider, pas à pas, dans votre projet de reprise d’une entreprise. L’ensemble de nos articles sont regroupés en sous-dossiers, toutes nos pages étant accessibles à partir du plan ci-dessous.

Deux choix s’offrent habituellement au futur chef d’entreprise : soit créer son affaire de toute pièce, soit reprendre une structure existante. Reprendre une entreprise, c’est partir d’un acquis et d’un historique. S’appuyer sur une société qui existe pour la développer et lui donner un nouveau souffle.

Mais encore, pourquoi reprendre une entreprise plutôt que la créer ? On n’a pas forcément l’idée originale à partir de laquelle créer une entreprise... Reprendre une entreprise, c’est bénéficier de l’existant :
- une clientèle déjà acquise,
- une notoriété installée au fil des années,
- la compétence de salariés expérimentés,
- une organisation qui a fait ses preuves.

Et aussi, la reprise est moins risquée que la création pure. Six ans après leur transmission, 4 entreprises sur 5 sont encore en activité, contre 2 sur 3 entreprises issues d’une création simple. Pour ce qui est du taux d’échec en création, le chiffre couramment admis est qu’une entreprise sur deux cesse son activité dans les cinq ans après sa création...

LIENS COMMERCIAUX

NOS ARTICLES
  • Se préparer à reprendre une entreprise
    • Se préparer à la reprise

      Petit bilan personnel pour mesurer que l’on possède les bonnes motivations pour reprendre une entreprise.

    • Formation reprise entreprise

      Pourquoi ne pas consacrer quelques jours et un peu de ses réserves financières à une formation, qui permettra ensuite au repreneur d’une entreprise de s’économiser beaucoup d’efforts, et lui évitera bien des risques et pertes financières ultérieurs.

    • Partenaires d’une reprise d’entreprise

      Travailler seul à reprendre une entreprise n’est pas une solution pour limiter les coûts. En effet, l’absence de conseil risque davantage de se répercuter plus tard sur les finances de l’entreprise que de générer une limitation de l’investissement financier à prévoir pour reprendre une activité.

  • Définir sa cible
    • Quelle activité reprendre ?

      Parmi les questions à se poser, évidemment, le secteur de l’entreprise que l’on cherche à reprendre, mais aussi son implantation géographique.

    • Taille d’entreprise et budget

      Quelles est la dimension de l’entreprise que l’on a les capacités, notamment financières, de reprendre ?

    • Reprendre une entreprise en difficulté

      Une entreprise en redressement judiciaire, en liquidation encore davantage, est une cible potentielle pour un repreneur, qui bénéficiera alors d’un coût d’entrée sur le marché avantageux, mais avec une prise de risque encore plus grande !

  • Trouver une entreprise à reprendre
    • Parler de son projet

      Comment concrètement trouver la cible que l’on recherche : en faisant part de son projet, en expliquant ce que l’on recherche au maximum d’interlocuteur, pour élargir au maximum son cercle de recherche.

    • Rechercher l’entreprise à reprendre ?

      Où rechercher une entreprise à reprendre ? Des professionnels de la reprise en premier lieu sauront vous conseiller, mais également des clubs d’investisseurs, en plus de la presse et des sites spécialisés.

  • Etudier une reprise potentielle
    • Un premier contact

      Le premier contact avec le cédant est essentiel pour le repreneur qui mesurera le type d’entreprise à reprendre, et donc si ce projet correspond à sa personnalité et à ses attentes.

    • Diagnostic de l’entreprise à reprendre

      Quelle est la valeur de l’entreprise que l’on envisage d’acheter ? La réponse à ce besoin d’évaluer un business impose un diagnostic de sa santé financière, avant de pouvoir appliquer des méthodes d’évaluation sur la base des états financiers.

    • Montage juridique de la reprise

      Que faire pour racheter une entreprise ? Créer une holding ou racheter le fonds de commerce ? Les deux options sont à étudier, même si le vendeur imposera certainement sa solution.

    • La lettre d’intention

      Pour s’engager dans une reprise d’entreprise, la lettre d’intention est la première étape qui engage le repreneur.

    • Présentation dossier reprise

      Méthode de présentation d’un dossier de reprise d’entreprise.

  • Le protocole d’accord
    • Rédiger un protocole d’accord

      Le protocole d’accord est le contrat qui prévoit les conditions de la reprise d’une entreprise.

    • Garantie d’actif et de passif

      Les clauses et garantie d’actif et de passif s’ajoutent à la clause de non concurrence dans le protocole d’accord pour sécuriser le repreneur d’entreprise.

    • Le prix et les conditions de paiement

      Le crédit vendeur n’a pas que des avantages mais permet souvent de faciliter une reprise d’entreprise par un salarié, tandis que le earn-out étale le paiement du prix de vente de l’entreprise et l’indexe sur sa performance financière.

    • Audits et reprise d’entreprise

      En quoi consiste l’audit d’une reprise d’entreprise ? Et quels sont les différents travaux d’audits à effectuer avant de reprendre une entreprise ?

  • Financer la reprise d’entreprise
    • Prêt bancaire pour reprise d’entreprise

      Comment obtenir un prêt bancaire pour reprendre une société ? Généralement, en obtenant préalablement l’aide d’organismes spécialisés qui garantiront à la banque le montant emprunté.

    • Réseaux d’investisseurs

      Pour boucler le financement d’une reprise d’entreprise, le recours à un réseau d’investisseurs est souvent nécessaire. Mais ces réseaux présentent surtout pour avantage de soutenir le repreneur dans son projet et de l’aider à finaliser son dossier de reprise gratuitement.

  • Après la reprise
Plan du site | Annonce légale | expert-comptable | Avocat | Légal | Contact