aide creation entreprise

Comment améliorer son pitch auprès d’investisseurs ?



Les nouvelles formes de business plan

Nous vivons aujourd’hui dans l’âge de l’ entrepreneur. De plus en plus de startups voient le jour, et il est encore et toujours plus que crucial de sortir du lot. Au moment de partir à la pêche aux investisseurs, les jeunes entrepreneurs doivent pouvoir comprendre ce qu’on attend d’eux, comment se mettre en valeur et présenter son projet en conséquence. Voici les 5 conseils les plus entendus en la matière.

Voyez les choses en grand pour votre pitch

La plupart du temps, attiser la curiosité d’un investisseur ne se fait pas sans une grande idée. La perspective de devoir créer une grande entreprise pour votre projet sera plus séduisante que si vous vous contentez d’optimiser un processus de ventes déjà existant. Cette idée doit le plus possible être novatrice, mais doit surtout répondre à un besoin ou une problématique si possible de masse. On doit pouvoir sentir que vous vous passionnez pour votre activité et pour une raison bien précise. Faites intervenir le plus possible votre expérience personnelle dans la construction de votre pitch. Souvent, les grandes idées naissent d’une grande volonté de régler un problème rencontré. Si vous êtes investi et que votre idée répond à une véritable attente, vous avez déjà fait 50% du travail.

Ne pas oublier les bases

Pour faire court, votre pitch doit inclure le plus de détails possible sur votre entreprise, et être présentés de manière très claire : l’équipe, le marché, les solutions, le modèle d’affaire et d’entreprise, la clientèle cible, la concurrence, une idée du bilan financier, le financement, la vision à long terme et bien sûr, une démonstration – ou au moins une maquette – doit être visualisable.

Certains investisseurs passent leur temps à évaluer environ 700 présentations de startups par an, le plus souvent envoyées par mail. Seulement 5% d’entre elles ont le droit à un coup de fil ou au mieux un meeting.

Le tout réside dans le fait de gagner la confiance des investisseurs Faites tout votre possible pour transmettre ce que votre équipe, votre produit et votre approche ont de meilleur pour se démarquer. L’aspect technologique représente également une dimension importante aux yeux d’un investisseur potentiel. Néanmoins, elle ne doit pas prendre toute la place dans votre présentation. De nombreux entrepreneurs ont la main lourde sur la technologie et sur les explications techniques de leur activité et de leur produit, en oubliant trop souvent d’insister sur la compétition et les particularité du marché. La plus grande partie du pitch doit concerner, quand c’est le cas, les moyens de s’extraire de la concurrence. Allez à l’essentiel lorsqu’il s’agit des éléments techniques. Vos investisseurs potentiels ont besoin d’avoir confiance en votre vision du marché actuel pour vous adopter.

Vous ne pouvez pas être le moins cher, le plus rapide, et proposer la meilleure qualité à la fois. Concentrez vous sur une ou deux dimensions qui définissent votre valeur ajoutée au maximum. Soyez cohérent avec l’industrie que vous vous apprêtez à intégrer.

Soyez humain

Personne ne veut entendre un pitch inanimé et basé uniquement sur des chiffres. C’est le meilleur moyen pour rendre son projet le moins attrayant possible. Il faut que l’on sente la passion, voire l’émotion vous habiter. Il n’y a pas de mal à divertir la foule et utiliser le corps et la voix pour vous aider à faire passer votre message. Essayez de raconter une bonne histoire et si possible la vôtre, comme si finalement c’était le scénario d’un bon film ou d’un bon livre.

Les investisseurs sont aussi humains malgré tout et représentent une audience comme une autre. Il faut donc les tenir en halène, ajouter du rythme à votre présentation, faire en sorte en définitive qu’ils passent un bon moment. Bien entendu, cela suppose être également à l’aise à l’oral et en public. Pour cela, pas de secret, il faut s’entraîner régulièrement à répéter ses accroches et à placer sa voix avec toujours la même énergie. Le plus important est que l’on ressente votre implication et votre foi en votre projet.

Soyez honnête et réfléchi

En revanche, il ne faut pas non plus aller trop loin dans le côté spectacle. Il ne s’agit pas de jeter des paillettes en l’air, en utilisant des animations PowerPoint à gogo et de la musique de film. Rappelez-vous que la confiance est encore et toujours une des pierres angulaires de votre pitch. Restez donc honnête et précis lorsque vous répondrez aux questions de vos interlocuteurs. Vous devez être en mesure d’expliquer les décisions prises ou à prendre en tant que chef d’équipe et futur PDG. Les investisseurs doivent sentir votre capacité à prendre des décisions censées et rationnelles tout en étant bien informé du contexte.

Faites vos recherches

Votre honnêteté et votre sérieux ne vous mènera pas bien loin sans une bonne préparation et sans une compréhension profonde des facteurs clés, des enjeux de votre entreprise et de votre clientèle cible. Les meilleurs PDG sont en mesure de savoir à l’avance ce qu’il se passe dans l’esprit d’un client, d’un employé ou d’un investisseur, pour mieux répondre à leurs attentes. Si vos interlocuteurs obtiennent des réponses satisfaisantes à leurs appréhensions et aux problèmes qu’ils soulèvent, c’est déjà presque gagné.

Enfin, n’oubliez pas de faire des recherches sur les investisseurs eux-mêmes et les personnes à qui vous comptez présenter votre pitch. Vous devez savoir pourquoi cet investisseur spécifique serait un bon partenaire pour votre entreprise. Dans le cas contraire, les investisseurs pourraient se rendre compte que vous accepteriez de l’argent de la part de n’importe qui ou que vous essayez de faire grimper les enchères. L’obtention de fonds de la part de la mauvaise personne peut être une décision que vous regretterez plus tard.




Plan du site | Annonce légale | expert-comptable | Avocat | Qui sommes-nous ? | Légal | Contact