aide creation entreprise

Qu’est-ce qu’un projet ?



Les nouvelles formes de business plan

Avant de rédiger son projet d’entreprise, définir avec méthode son projet permet de structurer sa réflexion et d’assurer les chances de réussite de cette entreprise.

Définition et caractéristiques d’un projet

Le projet est un ensemble d’action et d’opérations humaines structurées en étapes ou en phases et constituant un élément de gestion qui permet d’atteindre des objectifs précis et bien définis.

C’est une méthode structurée qui permet de passer de l’idée à l’action en fonction de différentes phases. Le projet est donc une action ponctuelle, avec un début et une fin et qui demande de mettre en œuvre des ressources matérielles et humaines pour le réaliser.

Pour mettre sur pied une activité, il faut réunir cet ensemble à savoir :
- des objectifs clairs et bien définis,
- les délais ou encore la durée dudit projet,
- et enfin les contraintes liées aux finances et à la main d’œuvre qui contribuent à l’atteinte des objectifs fixés à L’avance. Le projet doit donc prendre en compte la présentation des besoins ou encore sa définition, la stratégie à adopter, la tactique et surtout prévoir l’analyse et le contrôle.

Pour sa plus grande réussite, le projet se caractérise de plusieurs manières :
- il est la réponse à un besoin
- il intègre un objectif et des actions à effectuer en plus des ressources présentes.

En résumé, le projet impulse et soutient une idée, associe plusieurs propositions avant d’agir. Il permet aussi de préparer et d’établir le cours d’une action que l’on voudrait poursuivre pour atteindre un but précis ; il permet encore de tenir compte du présent pour penser à demain.

Le projet requiert un idéal créatif et innovant. Le projet est aussi collectif : il doit tenir compte d’un grand nombre d’acteurs qui interviennent dans sa mise en place. Pour cela, il faut se poser les bonnes questions avant de lancer son projet.

Les questions à se poser et les différents acteurs d’un projet

Le projet fait intervenir plusieurs personnes qui contribuent à la réussite d’un lancement d’activité. Seulement, pour que cela soit effectif, il faut d’abord se questionner avant de lancer le projet. Il faut dire qu’aucun projet ne peut s’effectuer tout seul, alors il faut des acteurs. Chacun d’eux a un rôle bien définit et intervient à chaque étape du projet.

On trouve d’abord le maître d’ouvrage : c’est le porteur du projet (client, clientèle, commanditaire, etc.) ; la principale inquiétude de ce dernier est qu’il souhaite que ça marche. Le maitre d’ouvrage est celui qui détient l’idée de base et la transmet au maitre d’œuvre, il s’assure qu’il dispose d’un budget pour réaliser son activité ; c’est aussi lui qui valide et reçoit les livrables ; il contrôle du système d’exploitation et même de son évolution.

On trouve ensuite le maitre d’œuvre : c’est le coordonnateur de l’équipe qui doit effectuer les travaux ; il doit être un bon animateur et prend en charge la planification du projet. C’est lui qui établit et lance les études présentées dans le contrat ou le cahier de charges ; il est en charge des livraisons finales. Le maitre d’œuvre regroupe le comité de pilotage, les partenaires (sous traitants et fournisseurs) et les professionnels internes et externes.

En sus de ces deux acteurs, on a aussi les membres de l’équipe.

Toutefois, le projet doit se monter à la suite de questions préalables. Le but est de faire appel au « management de qualité » pour ressortir les questions de qualités.

Méthode des 5W

Un spécialiste américain, Harold Dwight Laswell a mis sur pied un méthode basée sur 5 questions essentielles, les « 5W » :

  • Who ? (pour qui ? qui ? avec qui ? Ici on identifie les partenaires, leurs rôles et leurs rapports dans le projet ; les forces et les faiblesses des rapports et des actions.
  • What ? (quoi ?) Les activités primordiales : spontanées, organisées ou institutionnelles Eléments sociaux-économiques, culturels, politiques et autres Les conséquences du projet sur ces éléments
  • Why ? (pourquoi ?) Les besoins du projet Les intérêts des acteurs Les objectifs centraux Quels financements ? Relations avec les objectifs des intervenants et des institutions
  • Where ? (où ?) Situation et statut social des acteurs
  • When ? (quand ?) Les moments (présent, passé, futur) Le court, moyen ou long terme Histoire des intervenants
  • How ? (comment ?) Quels modes d’organisations ? Quels techniques employées ? Contribution des compétences ou expériences des acteurs, des autres projets.

Le projet nécessite de répondre à ces diverses questions avant son lancement. Toutefois, il faudrait suivre des phases appropriées pour plus de clarté.

Les différentes phases d’un projet

Un projet dispose de plusieurs phases. Il va de l’avant-projet à la phase de capitalisation.

La première phase d’un projet demande au maitre d’ouvrage de prendre connaissance du type de projet (associatif, entrepreneuriale ou autre) et ensuite peut décider ou non de lancer les activités.
La deuxième étape du projet permet de le mettre en place. A ce niveau, le maitre d’ouvrage organise et définit les méthodes de gestion alliées à son déroulement. Il faut, dans cette phase, ressortir ou formuler des objectifs concrets et mesurables. Bref, il faut évaluer, étudier la situation et les buts sociaux dudit projet.
La troisième phase du projet est celle de la mise en œuvre. Le chef de projet tient compte des éléments de base dans la définition et conduit le projet vers sa réussite. Il peut de ce fait attribuer des tâches et des actions.
La quatrième phase quant à elle, permet d’évaluer les résultats obtenus à la fin du projet, de faire un bilan pour capitaliser les ressources, L’expérience acquise et ainsi prévoir des améliorations.

Les différentes phases d’un projet ne sont pas statiques mais plutôt varient en fonction de chaque type. Le projet est important pour mettre sur pied une activité.




Plan du site | Annonce légale | expert-comptable | Avocat | Légal | Contact