aide creation entreprise

Esthétique à domicile auto-entrepreneur

Présentation de l’activité d’esthétique à domicile

Elle arrive chez vous avec sa voiture marquée, installe sa table pliante où vous le voulez - chambre, salle de bain, salon... - met sa blouse. Elle allume les lampes qui imitent la lueur de la bougie, fait brûler un peu d’encens, met en marche son magnétophone avec une musique de relaxation et commence son travail : manucure, épilation, soin du visage, modelage corporel, réflexologie plantaire, teinture de cils, elle est formée à tout, et même au nail art (pose artistique d’un vernis sur les ongles). Pour les clientes, c’est le confort absolu, le gain de temps et pas grave si la maison n’est pas rangée quand Caroline arrive : « Je ne fais pas du tout attention à ça, je suis là pour détendre ». Précautions obligent : elle ne prend que les clientes féminines, à la rigueur, leur conjoint.

C’est en mai dernier que Caroline Delannoy s’est installée à son compte. Après un bac sciences médico-sociales, elle avait le choix entre s’orienter vers une école d’infirmières ou un BTS esthétique et c’est ce dernier qu’elle a choisi. En validant sa première année de BTS, elle a aussi passé un CAP esthétique, puis, une fois son BTS en poche, a intégré un salon d’esthétique lillois. Elle y a travaillé pendant un an, mais remplaçant une salariée en congé maternité, elle n’a pu y rester. Elle s’est donc mise à la recherche d’un travail, mais a vite compris qu’habiter chez ses parents pouvait l’aider à créer sa propre entreprise.

Après cinq mois d’étude de marché et de montage en partenariat avec la mission locale, qui aboutit à l’obtention d’une subvention de 1500 E (de quoi financer l’achat, pour 600 E, d’un premier stock et de stickers pour sa voiture), elle s’est lancée le 25 mai dernier. « On a distribué beaucoup de publicités dans les boîtes aux lettres, je me suis fait connaître dans certains guides ». Pour autant, il a fallu attendre juillet pour que l’activité commence réellement de façon régulière. « J’ai fait un bon mois de juillet et un très bon mois d’août. Ça s’est calmé en septembre et là, ça reprend bien ».

Bien sûr, vivre de son activité ne se réussit pas du jour au lendemain. À raison d’un panier moyen de 35 E, il lui faut minimum trois clientes par jour pour espérer gagner 1000 E par mois. Mais Caroline est volontaire. Elle se déplace dans toute la métropole, six jours sur sept, de 9 h à 19 h. « S’il y a des demandes particulières, je m’adapte ! ». Elle va chez toutes les femmes de tous les âges, tissant avec elles des liens chaleureux - « Mon record, c’est 87 ans ». Elle aime faire du bien aux autres, masser, maquiller, et a choisi de travailler avec une gamme de produits bio pour éviter tout problème d’allergie.

Une bonne alliée pour toutes les femmes qui habitent la Pévèle et même un peu plus loin, et la bonne fée des futures mariées (forfait complet à 100 E ) qui peuvent ainsi se préparer à la maison.

Caroline Delannoy, Tél : 06 48 39 12 27.

www.caro-esthetique.fr

Source : PAR VIRGINIE CARTON www.lavoixdunord.fr

Commentaires sur l’activité d’esthétique à domicile avec le statut d’auto-entrepreneur

Concernant le statut d’auto-entrepreneur, l’étude de marché effectuée aura permis de vérifier que les charges réelles de Caroline sont effectivement inférieures aux charges estimées dans le calcul de ses prélèvements obligatoires (ses charges réelles comprenant de frais de déplacement forcément coûteux).

Les cotisations sociales de l’auto-entrepreneur étant proportionnelles au chiffre d’affaires encaissé (contrairement aux cotisations forfaitaires du créateur d’une entreprise individuelle classique), le lancement de cette activité n’a pas nécessité d’avances de trésorerie.

Concernant l’activité, sur le forum Manucure.com, de nombreuses professionnelles de l’esthétisme à domicile soulignent l’investissement en temps de cette activité peu lucrative au final. En effet, le fait que les soins soient réalisés à domicile entraîne du temps de mise en place du matériel et d’attente de la disponibilité effective des clientes (qui ont souvent quelque chose d’urgent à faire au moment ou leur esthéticienne arrivent chez elle). Aussi, le prix des prestations pratiquées doit être calculée en conséquence, au risque de ne plus toucher une partie de se clientèle potentielle.




Plan du site | Annonce légale | expert-comptable | Avocat | Légal | Contact