aide creation entreprise

Penser à la franchise

Devenir franchisé ne consiste pas à créer passivement une entreprise. Bien au contraire, passer par un réseau de franchisé, c’est s’obliger à créer une entreprise avec des investissements minimum, et en s’appuyant sur l’expérience de son franchiseur.

Les barrières à l’entrée d’un réseau de franchises

On n’accède pas à un réseau de franchises comme à un emploi salarié, en proposant ses compétences, en les défendant autant que possible, et en s’en remettant à la décision du recruteur.

Devenir franchisé, c’est bien créer une entreprise, car cela nécessite :
- ou bien de risquer un capital important,
- ou bien de convaincre sur la durée un franchiseur.

Les réseaux les plus connus

Les réseaux les plus connus permettent à leurs franchisés de bénéficier d’une image de marque solide, et donc d’une clientèle potentielle assurée.

De plus, ce réseau structuré peut présenter aux nouveaux entrants des simulations de prévisionnels basés sur de nombreux exemples réels. Cette base fiable est évidemment rassurante pour le créateur d’entreprise, mais aussi pour l’établissement financier sollicité pour une demande de crédit.

Enfin, un grand réseau, c’est un accompagnement bien défini, des prix négociés avec les fournisseurs, une formation bien rodée...

Au final, ces services ont un coût, et indépendamment de la possibilité de financement proposée ce coût exige un apport personnel. On le comprend, créer ou racheter une franchise exige une implication totale dans son projet et dépasse l’engagement demandé à un simple salarié.

Les jeunes réseaux de franchise

Ce sont ces réseaux de franchise en phase de développement que nous proposons de découvrir dans notre dossier spécial.

Ces réseaux se limitent souvent à un projet d’entreprise abouti, géré par le franchiseur, et une reproduction de ce business model en coopération avec d’autres entrepreneurs. Mais, on le comprend, de ces premières ouvertures dépendra le développement ou non du réseau. Les entrepreneurs qui développeront le concept ont alors un rôle attendu plus actif, plus critique que lorsqu’il s’agit de dupliquer une organisation bien maîtrisée.

De plus, le franchiseur a parfois une implication financière dans les entreprises de ses franchisés.

Au final, l’entrepreneur doit se trouver sur la même longueur d’onde que celui qui tente de monter un réseau de franchise. Un véritable partenariat doit se mettre en place, au fur et à mesure du développement du projet, et avant l’ouverture d’une franchise.

Ce que le franchisé peut attendre de son franchiseur

Les avantages de la franchise sont présentés dans notre dossier thématique, mais on peut rappeler les points forts qui conduisent souvent un porteur de projet vers une franchise.

Accompagnement du créateur d’entreprise

Souvent on lit qu’il ne faut pas être seul pour créer une entreprise. Mais s’associer n’est pas forcément une solution satisfaisante :
- lorsque le projet ne permet pas d’imaginer rémunérer plusieurs associés,
- lorsque les compétences recherchées n’exigent pas la réunion de plusieurs spécialistes qui s’associent au sein d’une structure juridique adéquate, en notant que la gestion d’une société est toujours plus complexe que celle d’une entreprise individuelle (avec option pour l’EIRL pour protéger son patrimoine) ou société unipersonnelle (EURL ou SASU pour limiter sa responsabilité à ses apports initiaux).

Aussi, créer une franchise c’est à la fois :
- s’assurer du soutien de son franchiseur,
- gérer seul son entreprise.

Business plan simplifié et réaliste

Établir un business plan est de plus en plus contesté, non par les banques habituées à ce document, mais par les entrepreneurs eux-mêmes et certains économistes, car il est impossible d’anticiper l’avenir dans un environnement de plus en plus incertain.

Et pourtant, avec la franchise, le dernier entrant bénéficie des expériences chiffrées de tous ceux qui se sont lancés avant lui. Or, comme signalé ci-dessus, cette source financière fiable est un atout évident lors d’une recherche de financement auprès d’une banque, car le business plan qui en découle :
- repose sur des informations réalistes,
- a été validé par le franchiseur (qui a tout intérêt également à s’assurer de la solidité financière de son franchisé).

Accéder à un réseau

En devenant franchisé, on accède à un réseau, à une politique de communication de groupe évidemment mais aussi à :
- un réseau de fournisseurs,
- à des échanges entre franchisés,
- des formations adaptées à son marché et son activité,
- des informations en matière juridique, commerciale, fiscale... centralisées par le franchiseur...

Encore une fois, ces services ont un coût, mais en matière de création d’entreprise, on le sait, le coût caché le plus important est celui, toujours potentiel, d’une faillite. Au sein des réseaux de franchise, une liquidation est plus rare, alors que, à l’inverse, la cession de son fonds de commerce est facilité.




Plan du site | Annonce légale | expert-comptable | Avocat | Légal | Contact