aide creation entreprise

Entreprise en difficulté : RD Consulting



Les nouvelles formes de business plan

Présentation d’un cabinet de conseils spécialisé dans l’assistance aux entreprises en difficulté, par l’interview de Madame Agnès Chotin, fondatrice de la société RetD Catag, filiale de RetD Catag Ltd.

Les associés de RD Consulting France (Rhône Alpes et Aquitaine) apportent leur assistance au chef d’entreprise en difficulté, qui sont ces associés de RD Consulting France ?

Le fondateur : Agnès Chotin 50 ans, Comptable, puis contrôleur de gestion, puis réviseur assistant d’un expert comptable judiciaire, j’ai continué mon chemin comme responsable en ressources humaines pendant 5 ans.
Ensuite, j’ai repris un poste de directeur administratif et financier, jusqu’en 2006, Soit 25 ans d’expérience au total.
En 1999, je me suis spécialisée en gestion de petites entreprises (titre homologué), pour apporter aux petits exploitants de moins de 20 salariés, les mêmes services qu’attendent les grands groupes en restructuration et accompagnement lorsque l’entreprise est en crise....
En préparation, la rédaction d’un mémoire portant sur les affres du dépôt de bilan et après Quid ?

Le gérant : Robert Dorland 56 ans, de naissance néerlandaise, après des études universitaires à San Diégo, puis avoir été responsable d’un parc automobile dans une grande enseigne française, il a tout laissé pour apprendre le métier de serrurier métallier ferronnier pendant 3 ans, puis a été salarié pendant 3 ans, il a ouvert son entreprise artisanale qu’il a géré pendant environ 10 ans, son entreprise individuelle nourrissait 4 personnes et un apprenti, il s’est arrêté à temps, car la concurrence des fabricants industriels devenait trop difficile à gérer. Il a réussi à revendre son affaire, puis pendant 10 ans à gérer un commerce de proximité (point essence, tabac presse) qu’il a là aussi, arrêté à temps et qu’il a aussi réussi à revendre...

Phillippe Marsaut 50 ans, une capacité en droit suivi d’une année de licence, puis titulaire d’un diplôme de gestion d’entreprise, nous a rejoint, il est notre associé et met en place l’agence aquitaine, il a subit 2 dépôts de bilan, dont un très lourd, il y a quelques années, nous a rejoint et qui peut assurer qu’un dépôt de bilan se prépare et qu’au même titre, l’accompagnement peut éviter bien des déconvenues et surtout de ne pas être seul face à la machine judiciaire et de pouvoir rebondir pour reconstruire un avenir.

Florence qui était auto entrepreneur"secrétaire 24 sur Bergerac" nous a rejoint en août dernier, pour ne pas que ses missions soient requalifiées par l’Urssaf en contrat de travail avec absence de lien de subordination, elle a opté pour le statut de " portée salariée"en attendant quelle soit au top, nous la formons à nos méthodes particulière pour qu’elle puisse devenir notre assistante à tous et de nous relayer à la permanence "urgence société en difficulté" qui accueille de 7 h à 21 h et que nous reconduisons l’année prochaine.

Enfin, il ne faut pas oublier notre "relais Paris Région lle de France" : Stéphane Kourlate. A 41 ans, il est gérant de KWS Consulting, après avoir commencé sa "carrière" en 1996 comme aide-comptable. Le dernier poste qu’il a occupé était responsable administratif et financier au sein d’une PME de 65 personnes. Et c’est à ce moment qu’il a été confronté au problème des société en difficulté et tout comme notre équipe et passionné par cette branche d’activité peu commune, qui est, celle de venir en aide aux entreprises en difficulté. A son arrivée, cette entreprise était en perte de vitesse et perdait beaucoup d’argent. Après avoir diagnostiqué ses faiblesses, il a mis en place une restructuration solide tant au niveau de la gestion que de l’organisation. Bien évidemment, il attachait une grande importance au soutien psychologique qui était nécessaire dans certains moments...
C’est pourquoi, il a créé son entreprise, afin d’aider les entreprises en difficultés ou de les aider à franchir des étapes importantes dans leur évolution pour sa société et aussi en partenariat avec RD Consulting France.

A quel moment faut-il considérer que son entreprise connaît des difficultés ?

Dès qu’un impayé risque de mettre l’entreprise en difficulté, dès que la banque commence a téléphoner pour savoir ce qu’elle doit payer, dès que les charges sociales sont de plus en plus difficiles à assurer... Dans tous les cas, il est préférable de ne pas attendre une procédure judiciaire.

Comment caractériser la situation de l’entrepreneur devant une procédure judiciaire : échec d’un projet, inquiétude du milieu familial sans possibilité de soutien réel, absence de suivi des professionnels (expert-comptable, avocat...) devant une entreprise qui risque de ne pouvoir honorer ses dettes...

Chaque situation est particulière, il n’y a pas standard, les conséquences défavorables peuvent s’additionner : divorce, saisie, pension alimentaire, décès, dépression, etc ...

Quel soutien apporte RD Consulting France à cet entrepreneur ?

En priorité protéger le chef d’entreprise, mettre à plat la situation, vérifier si l’entreprise est en crise passagère ou si elle est irrémédiablement compromise...

Nous avons un réseau de professionnels qui nous aident, certains sont mêmes bénévoles (expert comptable, avocat, huissier...qui n’ont pas oublié le serment qu’un jour ils ont prononcés), est souvent également nécessaire un psychologue, un médecin, une assistante sociale, un agent immobilier... Il manque à notre réseau un commissaire priseur.

Pourriez-vous nous décrire le parcours d’un entrepreneur qui a connu une liquidation judiciaire mais a recréé une activité grâce à RD Consulting France. En particulier, comment relancer une activité malgré une interdiction de gérer ?

Monsieur X a été condamné pour faute de gestion car il n’avait pas compris que l’argent était à la société et non le sien. Nous avons pris le temps de comprendre et de lui expliquer ce qui lui était arrivé, nous avons récréé un petite SARL, dont il est associé et nous lui avons imposé un gérant le temps qu’il recouvre ses droits, mais en contrepartie nous avons mis en place une gestion rigoureuse, avec un point régulier et pour certaines activités, une situation à la journée est imposée.

Cette forme d’accompagnement n’est pas simple à mettre en place, car tant que l’ancien entrepreneur n’a pas compris ses erreurs, il les recommencera. Il faut du temps et de la patience, mais au bout d’un an environ, les progrès sont constatés.

Pour ceux qui ne sont pas frappés d’interdiction de gérer, nous accompagnons ces chefs d’entreprise pendant 15 à 18 mois selon profil.

Quel est le coût d’une mission de RD Consulting France ?

Nos partenaires connaissent le profil de nos clients, ils jouent le jeu, nous avons un contrat moral entre nos clients et nous :
- ceux qui sont en défaillance, nous payent dès qu’ils ont amorcés la phase de rebond,
- ceux qui sont en phase de développement : un échéancier est mis en place
- ceux qui sont en création c’est idem : à l’avancée du projet
- ceux qui sont en phase de récupération d’actifs ou en revente (cession, reprise...) au pourcentage défini selon les montants encaissés.

Enfin, il faut noter que chez RD Consulting France, la première consultation est gratuite ainsi que le pré diagnostic de crise.

Madame Agnès Chotin, je vous remercie pour cette présentation de RD Consulting France

RD Consulting France
Agnès Chotin
tel :04 75 70 82 67




Posez votre question ou apportez une réponse
  • 21 octobre 2011, par Pasclet

    Bonjour,

    Personnellement,je suis autoentrepreneur depuis le mois de mars 2011,suite départ négocie d une entreprise.Je suis en surendettement BDF depuis qques années,pour des crédits a la consommation,et je passe en jugement le mois prochain.
    Mon CA est pratiquement nul(3500€) depuis la création de mon AE en BNC.
    Dois je rester optimiste ?Dois je transformer en Aerl ? Ou attendre le procès ?
    Merci par avance de vos réponses.
    Cordialement
    Pas let

    • 21 octobre 2011

      La société présentée ci-dessus, RD Consulting, ne peut recevoir votre message. Pourquoi ne pas la contacter directement et obtenir quelques informations précises ? Si vous dites que vous avez été conseillé par ce site, je pense que l’accueil sera chaleureux (la dirigeante, interviewé pour les besoins de cet article, semble réellement consacrer du temps et son énergie à ses clients).

    • 26 novembre 2011

      Bonsoir,

      Le surendettement est réservé uniquement au particulier, or vous êtes auto entrepreneur, donc chef d’entreprise, et de ce fait un travailleur non salarié

      Aussi, avec un si faible chiffre d’affaires, pourquoi ne pas vous faire héberger par une société de portage salarial, qui vous permettrait de continuer à bénéficier du régime général salarié...

      Restez optimiste, le fait de créer votre propre emploi est déjà un acte favorable, mais attention à ne pas perdre la sécurité, lorsque la situation personnelle est fragilisée...

      Et il serai dommage que votre plan d’apurement soit rejeté, car vous n’êtes plus considéré comme un salarié.

      Très bonne fin de journée
      Agnès

Plan du site | Annonce légale | expert-comptable | Avocat | Légal | Contact