aide creation entreprise

Syndicat auto-entrepreneurs Union autoentrepreneurs



Les nouvelles formes de business plan

L’Union des autoentrepreneurs est le syndicat des auto-entrepreneurs créé par François Hurel qui souhaite ainsi assurer le développement de ce statut d’auto-entrepreneur qu’il défend depuis longtemps.

Les objectifs de ce syndicat d’auto-entrepreneurs sont affirmés par François Hurel : « Je lance ce groupement pour les (autoentrepreneurs) aider, les défendre, les promouvoir et faire progresser ce régime et surtout leur place dans la vie économique et sociale ».

Aider les autoentrepreneurs

Le site internet de l’union des autoentrepreneurs a pour objectif :

  • D’informer les auto-entrepreneurs sur ce nouveau statut, de les aider dans leurs relations avec l’administration et de les tenir informés des évolutions éventuelles du statut d’auto-entrepreneur.
  • De proposer les services de leurs partenaires concernant :
    • la facturation
    • les achats professionnels par des tarifs préférentiels auprès de partenaires
    • des avantages particuliers auprès des banques partenaires
    • des liens privilégiés avec des compagnies d’assurance pour proposer une assurance professionnelle aux auto-entrepreneurs. Sur ce point, on peut rappeler qu’il n’est pas prévu d’assurance facultative pour l’auto-entrepreneur comme la prévoyance santé, dispositif que François Hurel se propose d’ajouter un jour au statut d’auto-entrepreneur.

Promouvoir le statut d’auto-entrepreneur

Ce syndicat aura pour but d’orchestrer l’évolution du statut d’auto-entrepreneur. On a cité ci-dessus l’absence d’assurance professionnelle (prévoyance) pour les auto-entrepreneurs. On peut également remarquer l’absence d’assurance exploitation pour couvrir l’auto-entrepreneur contre les risques d’une baisse d’activité. Toutes ces évolutions seront facilitées si les auto-entrepreneurs, au nombre de 100.000 après moins de deux mois d’existence de ce statut, sont fédérés au sein d’un syndicat.

Inscription à l’Union des autoentrepreneurs

L’inscription au site de l’union des autoentrepreneurs ne nécessite quasiment qu’une adresse email valide.

En revanche, la signature de la charte de l’union des auto-entrepreneurs est plus contraignante mais permettra d’assurer ses clients que l’on possède bien les qualifications nécessaires pour exercer son activité.

Cette charte consiste à s’engager sur les 10 points suivant :

1. Etre inscrit au régime des Auto-entrepreneurs.
2. Conformer son activité à celle prévue lors de son inscription et respecter le taux de charge lié à l’activité.
3. Disposer des compétences courantes requises pour exercer son activité.
4. Etre titulaire des qualifications nécessaires à l’exercice d’une activité réglementée ou soumise à une obligation de qualification.
5. S’acquitter régulièrement de ses cotisations sociales et fiscales et s’assurer que le montant des cotisations correspond au Chiffre d’affaires réalisé.
6. Fournir à tous ses prospects et clients, son numéro d’immatriculation au régime des Auto-Entrepreneurs (numéro SIRET).
7. Etre titulaire d’un contrat d’assurance valide en responsabilité professionnelle d’activité d’Auto-Entrepreneur.
8. Réunir tous les moyens susceptibles d’assurer un service ou une activité de qualité et accepter que son client fasse connaître spontanément ou dans le cadre d’enquêtes diligentées par l’UAE son opinion sur le service ou l’activité rendus.
9. S’interdire de démarcher les clients de son ou ses employeurs habituels, sauf en cas d’accord formel préalable.
10. Respecter les principes et les règles courantes qui s’imposent dans le cadre d’une relation commerciale.




Posez votre question ou apportez une réponse
  • 23 novembre 2012, par zome

    Bonjour.
    Auto entrepreneur depuis 2009 nous sommes à la recherche d’une assurance pro et une garantie décennale. Notre dernière tentative de ce mois reste infructueuse, la macif n’assure pas l’activité bois, groupama ne prend pas les auto entreprises et le courtier vers lequel nous nous sommes tournés ne peut rien nous proposer si nous n’avons pas un an de contrat à notre actif. Alors on fait comment ?

    • 23 novembre 2012

      Sur la question de la possibilité pour un auto-entrepreneur d’obtenir une assurance décennale, je ne sais vous répondre. Mais avez-vous pensé à changer de statut ? C’est l’objet d’un article publié dans le dossier "réforme de l’auto-entreprise". En effet, la hausse des cotisations des AE pourraient être une incitation (cela dépend de votre activité) à changer de statut pour pouvoir obtenir l’assurance recherchée.

    • 23 novembre 2012

      Notre activité est très aléatoire et jamais nous n’atteignons notre la limite de notre forfait. Par rapport à notre ancien statut qui nous clouait avec un échéancier de cotisations, ce régimes est adapté à notre activité en dents de scie. Pourquoi revenir vers quelque chose de lourd ?

    • 23 novembre 2012

      Si vous avez consulté mon article sur la hausse des cotisations sociales des auto-entrepreneurs, vous verrez que les charges de ces derniers peuvent également devenir lourdes. Or j’imaginais que votre activité exigeait d’engager des charges relativement importantes. Dans tous les cas, la comparaison s’impose.

      Maintenant, il est évident que le statut d’auto-entrepreneur est le seul qui permette d’éviter le régime des travailleurs non salariés et que nous le défendons systématiquement pour cette raison. Comment envisager de lancer une activité secondaire si les charges sociales sont forfaitaires ? Comment anticiper les appels de cotisations parfois incompréhensibles du RSI ?

      Mais, d’un autre côté, ce problème d’assurance montre les limites de l’auto-entreprise pour certaines activités, dont la votre mais aussi le BTP par exemple. Pour lancer une activité, on peut alors conseiller le portage salarial ou d’intégrer une CAE. Dans votre cas, je ne peux que demander à des visiteurs de bien vouloir partager leurs expériences.

  • 26 octobre 2012, par Couture

    Bonsoir,
    J’envisage de créer une auto-entreprise mais je voudrais savoir si je peux obtenir, des services fiscaux, un numéro de TVA intracommunautaire bien que pas assujetti à la TVA
    Mon activité se ferait par des commissions versées par des entreprises allemandes et italiennes mais elles me demandent ce numéro.
    Merci pour votre réponse.

    • 26 octobre 2012

      Oui, il est possible d’obtenir ce numéro de TVA intra-communautaire pour un auto-entrepreneur, mais ce n’est pas obligatoire si ses achats restent inférieurs à 10.000 euros par an. Dans ce cas, l’AE non soumis à TVA paie ses achats TTC et les fournisseurs (allemands et italiens dans votre cas) sont soumis à la TVA dans leur pays.

  • 12 juin 2012, par cds-informatik

    Bonjour, je me suis renseignée pour les assurances professionnelles, car je fais du dépannage informatique. La moins chère des assurances coûte plus cher qu’un ordinateur de très bonne marque. Alors, si un jour un pépin devait se présenter, je préfère prendre la réparation à ma charge, cela me coûterait bien moins cher car en plus, ce serait vraiment pas de bol que cela touche le PC complet mais bien plutôt un composant ! Comme en plus je ne peux déduire les frais d’assurance, quel intérêt pour moi ? Alors, du coup, je ne peux pas signer la charte ?
    Merci pour votre réponse

  • 4 mai 2012, par pacificaillou

    Bonjour, Depuis mon changement de caisse des Alpes maritimes en Guadeloupe le 11/05/2010 entant qu’"AUTOENTREPRENEUR" déclaration de création en juin 2009, je reçois régulièrement des sommes astronomiques à payer de la part du RSI et de l’URSSAF pour une soit disant profession libérale.
    J’ai envoyé multiples courriers, mails, appels téléphoniques. J’ai réussi à avoir une fois une personne qui m’a répondu au téléphone et qui m’a assuré faire le nécessaire, il y a plus d’un an de cela et malgré tout, les demandes de paiement arrivent constamment.
    Je suis autoentrepreneur avec très peu de revenus depuis 2009, je ne comprends donc pas tous ces courriers et que la rectification ne soit pas faite par les services.
    Par ailleurs, je n’ai jamais reçu aucun document pour ma déclaration trimestrielle du CA d’auto entrepreneur comme je le recevais précédemment de la caisse de Nice. Je refais donc chaque fois une déclaration avec l’ancien formulaire du 06 adressé au RSI Antilles Guyane de Fort de France et à ce jour, je ne reçois absolument rien de leur part. On m’a également changé 2 fois mon n° de SIRET.
    Tout cela me semble assez confus.
    Je vous remercie de toute l’attention que vous portez à mon dossier pour résoudre ce problème et de m’en tenir informer .
    Cordialement

    • 2 août 2012

      Ce site (gratuit) ne pourra pas résoudre vos difficultés et l’union des auto-entrepreneurs ne vous aidera que si vous les contactez. La FEDAE est également présentée sur ce site, mais attention, leurs conseils demandent d’être abonnés (et donc de payer cet abonnement).

  • 4 avril 2012, par franck413

    je cherche un auto entrepreneur mecanicien automobile à nancy pour intervention sur ma voiture .Comment et où trouver ?

    • 10 avril 2012

      Il existe des annuaires d’autoentrepreneurs, voir quelques exemples à la page suivante :

  • 3 août 2011, par DIAZ RUIZ

    A l’attention de Monsieur François HUREL "Président du syndicat des auto entrepreneurs"

    Monsieur,

    lors de mon inscription en 2010 en tant qu’au entrepreneur je suis allé rendre visite au RSI NANCY leur posant une question, pour le matériel acheté pour le compte du client ou matériel acheté par le client, que dois mettre sur ma facture.

    Après renseignements auprès de votre SYNDICAT, Ils m’ont indiqué que sur cette dernière il doit être mentionnée :

    * Matériel fournit par le client ou Matériel acheté pour le compte du client en barrant l’une ou l’autre des formules

    ceci afin de ne pas être pénalisé à payer les 12 % sur le matériel.

    Je souhaiterai avoir une confirmation écrite de votre SYNDICAT mentionnant que je suis dans la légalité.

    Dans l’attente de vous lire et avec mes remerciements,
    salutations sincères
    DIAZ RUIZ
    BP 76
    54130 - SAINT MAX

  • 13 juillet 2011

    Bonjour,
    Le RSI me réclame des cotisations que je ne dois pas mais que je vais quand même payer, ils se sont emmêler les pinceaux entre l’AE + ACRRE et m’ont passé en statut artisan et enfin m’ont repassé en AE bref c’est très compliqué, avez vous une adresse sur Bordeaux a qui je pourrais présente tous mes documents et qui pourrais éventuellement me conseiller car c’est la panique.
    Merci bcp

    • 14 juillet 2011

      Si payer les cotisations appelées est le meilleur moyen d’éviter toute pénalité et de compliquer encore la situation, avez-vous par ailleurs envoyé un recommandé au RSI en détaillant votre situation (comparatif cotisations appelées - cotisations dues selon vous) ? Vous pouvez aussi effectivement demander un rendez-vous au RSI, généralement du personnel du RSI assure même des permanences à la chambre de commerce et d’industrie (contacter votre CCI ou CFE pour savoir si tel est le cas dans votre département).

  • 25 février 2011, par gino

    BONJOUR,est il possible de posséder un nom « commercial » , « une enseigne » losque l’on est autoentrepreneur ? En vous remerciant de vos avis

    • 28 février 2011

      Un AE peut effectivement utiliser un nom commercial :

  • 18 février 2011, par tinou

    ou en sommes nous pour le payement de la fameuse taxe professionnelle que nous ne devions normalement pas payer, je viens de recevoir les 10%.
    merci de me dire ce qu’il faut faire.

  • 23 janvier 2011, par birdy 21

    je suis inscrit AE enseignant de la conduite et de la sécurité routiére ;la DDE qui gére les auto écoles me dit que pour exercer, il me faut un agrêment auto école pour le véhicule même probléme ?
    Je désirerai avoir des renseignements fiables sur cet état de fait,
    merci par avance.
    (Tout autres renseignements utiles pour exercer seraient un +)

  • 27 novembre 2010, par sebastien

    Bonjour je suis autoentrepreneur en mécanique à domicile et je n’arrive pas à trouver une assurance responsabilité civil et protection juridique.Merci d’avance

    • 27 novembre 2010

      Vous êtes sur la bonne page : avez_vous contacté un syndicat d’auto-entrepreneur ?

      Un VISITEUR a-t-il une solution ?

    • 27 novembre 2010

      n’importe quelle assurance propose l’assurance à responsabilité civile. Faites en plusieurs parce que si vous en faites qu’une ils vont vous assommer ( prix exorbitant). Renseignez vous des prix au près de personnes qui sont dans le même domaine que vous.
      cordialement.

    • 6 novembre 2012

      bonjour j’ai le même problème que toi a tu trouvé ??

  • 6 février 2010, par berthon

    bonjour, ma fille est à la maison des artistes et paie des cotisations trimestrielles sur ses prestations de l’année précédente même si cette année elle facture des prestations largement inférieures ; at’elle intérêt à devenir autoentrepreneur pour payer l’URSSAF sur des prestations réellement perçues ? merci de votre réponse

    • 8 février 2010

      On n’a pas le droit de devenir auto-entrepreneur pour exercer des activités qui relèvent de la MDA (Maison des Artistes).

  • 24 juillet 2009

    bonjour, je suis psychanalyste psychothérapeute diplomée de l’université. je crois que le statut des auto entrepreneurs a été ouvert aux professions libérales en mars dernier.en avril, je suis allée à l’ursaff et on m’a dit oui. je me suis donc inscrite début mai. maintenant, le même ursaff me dit que je relève de la cipav ???????? ce qui change tout du point de vue fiscal et complications en tous genres. qui peut me renseigner vraiment ?
    sylvie

  • 17 juin 2009, par Olivier dubourdieu

    Bonjour à tous,
    J’ignorais qu’il y avait une assurance spéciale pour les auto-entrepreneurs. Pensant qu’en tant qu’individus, la civile suffirait.
    Sachant que ce statut est un véritable friche juridique !!!
    Auriez vous des informations à ce sujet ?
    A bientôt.

    • 7 novembre 2009

      Bonjour,
      Il n’y a pas d’assurance spéciale auto-entrepreneurs, les compagnies assurent des activités et non des statuts juridiques. Ces dernières adaptent leurs contrats d’assurance pro surtout au niveau des cotisations puisque les chiffres d’affaires sont limités.
      Cordialement.

  • 18 mai 2009

    bonjour

    je fais la demande pour un ami, il a une experience professionnelle de 25 ans comme technicien de maintenance industrielle (electricite plomberie mecanique)
    il voudrait se mettre auto-entrepreneur en electricite, plomberie sanitaire peut -il ?
    trouveras t il une assurance professionnelle avec decenale
    merci

    • 24 mai 2009

      Il a l’expérience mais a-t-il la qualification nécessaire ? Peut-on être électricien sans diplôme spécifique ? Je ne sais vous répondre, votre ami peut-être et sa chambre des métiers sans aucun doute.

      En ce qui concerne l’assurance professionnelle, pas davantage de réponse à vous apporter. La moindre des choses dans le cadre d’un business plan : évaluer le coût de cette assurance. Il faudrait donc prendre rendez-vous avec un assureur. Mais effectivement, cette assurance professionnelle est un véritable problème (dans tous les cas en terme de coût) pour les auto-entrepreneurs, les CAE et sociétés de portage salarial (qui l’offrent à leurs salariés) n’ont de cesse de le souligner...

  • 14 avril 2009, par AUTOENTREPRENEZ

    Ne serait-on pas un peu juge et partie dans cette affaire ? comment l’état, qui crée un statut et le promeut devant l’assemblée, peut ensuite construire de toutes pièces un syndicat qui soit déjà rallié à la cause, de facto ?
    C’est un peu abuser ce me semble...
    A titre de contre pouvoir, la fédération des auto-entrepreneurs est là pour défendre elle aussi le statut et le faire évoluer.
    Elle propose de plus un large choix d’outils et de services proposés par des partenaires sérieux.
    N’hésitez pas à aller y jeter un oeil.

    • 19 avril 2009

      Merci pour cette intervention, je vais vous contacter pour présenter votre organisation comme je présente l’Union des auto-entrepreneurs (dont la charte présente tout de même certains avantages pour le consommateur non ?).

Plan du site | Annonce légale | expert-comptable | Avocat | Légal | Contact