aide creation entreprise

Anticiper la transmission



Les nouvelles formes de business plan

Attendre le dernier moment pour transmettre une entreprise peut engendrer un certain nombre de risques. Aussi il convient d’anticiper pour éviter les écueils suivants.

Une cession à risque

Attendre c’est ainsi s’exposer à ne pas pouvoir se décider en fonction d’un choix suffisant de repreneurs, ce qui peut amener à commettre des erreurs stratégiques en fonction de l’urgence de la transmission.

Une fragilisation de l’entreprise en phase de transmission

Attendre trop c’est aussi prendre le risque de se positionner dans une
logique d’attentisme qui à terme aura des conséquences graves sur
l’avenir de l’entreprise :
- Par le ralentissement des investissements ;
- Par la perte du dynamisme commercial et la diminution du chiffre d’affaires ;
- Etc.

L’échec de la transmission génère :
- Un coût financier et fiscal ;
- Un coût social ;
- Un coût moral avec le sentiment d’échec ressenti par le dirigeant qui voit son entreprise disparaître.

En revanche, en agissant le plus tôt possible, le chef d’entreprise pourra :
- Attirer dans les meilleures conditions les repreneurs potentiels avec une entreprise en pleine santé plus facile à vendre ;
- Effectuer une sélection parmi les différents candidats à la reprise ;
- Imposer un certain nombre de conditions.

En anticipant, on multiplie ses chances de réaliser une plus-value substantielle et on assure la pérennité de son entreprise.

PS : pour consulter l’intégralité de ce dossier, l’ensemble des articles de cette sous-rubrique figure dans le menu "Articles complémentaires de ce dossier" ci-dessus, tandis que le lien vers l’article suivant apparaît ci-dessous.




Plan du site | Annonce légale | expert-comptable | Avocat | Légal | Contact