aide creation entreprise

O

Obligations comptables et déclaratives : les obligations comptables et déclaratives (en matière de TVA et d’impôt) dépendent de quatre éléments :
- le régime fiscal de l’entreprise,
- son régime d’imposition à la TVA,
- le mode d’exigibilité de sa TVA
- le type de comptabilité qu’elle devra établir (sur les encaissements, sur les débits ou comptabilité de trésorerie).

Société offshore : Une société offshore est une société immatriculée dans un paradis fiscal qui bénéficie d’une fiscalité faible voire inexistante pour les sociétés qui n’ont aucune activité sur son territoire.

Société onshore : Une société onshore est une société créée dans un pays autre que la France pour pouvoir bénéficier de coût de fonctionnement plus faibles qu’en France. Par exemple, la création d’une filiale au Maroc ou à Madagascar pour une société de télé-marketing.

Optimisation fiscale : Une optimisation fiscale est possible dès lors qu’un contribuable a le choix entre plusieurs modes de rémunérations qui influent sur le taux de ses prélèvements obligatoires. En particulier, le gérant de SARL, par un arbitrage possible entre rémunération et dividendes, peut pratiquer une certaine optimisation fiscale.

Option fiscale : Une SARL a la possibilité d’opter, au moins temporairement, pour une imposition à l’impôt sur le revenu et limiter ainsi ses contraintes fiscales en évitant l’imposition à l’impôt sur les sociétés.

Oséo : Les prêts OSEO d’aide à la création d’entreprise consistent en un prêt complémentaire à un prêt classique qui permet d’obtenir des fonds pour la création d’une entreprise à taux 0 et sans caution.

Ouvrir un compte à l’étranger : Ouvrir un compte bancaire à l’étranger exige de déclarer ce compte à l’administration fiscale, qui pourra notamment s’assurer de la légalité de l’origine des fonds déposés sur ce compte.




Plan du site | Annonce légale | expert-comptable | Avocat | Légal | Contact