aide creation entreprise

Référencer un site internet



Les nouvelles formes de business plan

Les techniques de référencement évoluent très régulièrement évidemment, cependant une modification de l’algorithme de classification des sites par Google est intervenu en avril 2012 et a modifié très fortement :
- l’ordre dans lequel apparaissent les sites sur une requête donnée (les Serp),
- en conséquence, les pratiques des référenceurs.

Or il faut rappeler que Google génère bien souvent plus de 80% du trafic d’un site internet et que, suite à ce changement de méthode de classification, bien des sites ont perdu près de 80% de leurs visiteurs !

Cet article a pour but de tirer des conclusions de cette petite révolution en proposant quelques directions solides pour réaliser le référencement de son site internet.

Le référencement avant Pingouin

Pingouin est le nom du filtre mis en place par Google le 24 Avril 2012 et qui a modifié considérablement la classification des sites sur son moteur de recherche.

Avant Pingouin, les méthodes de la plupart des référenceurs, professionnels à qui le référencement d’un site peut être sous-traité, variaient peu. Ci-dessous figure un certain nombre de pratiques basiques qui étaient majoritairement utilisées pour référencer un site internet, et qui sont aujourd’hui déconseillées. Évidemment, des professionnels vous rappelleront que ces pratiques sont déconseillées depuis toujours par Google et que Pingouin n’a pas du tout affecté le positionnement des sites internet de leurs clients dans Google. Ils ont raison et certainement leurs clients leur resteront fidèles. De notre côté, notre ambition est de souligner ces méthodes simplistes totalement dépassées aujourd’hui pour suggérer ensuite des pistes plus intéressantes et moins risquées en matière de référencement.

Inscription dans des annuaires

"J’inscris mon site dans 5 annuaires chaque jour". C’est un conseil qui était donné sur un forum spécialisé en référencement. Inscrire son site dans des milliers d’annuaires, mais pas trop rapidement, par un travail journalier, était un moyen aisé d’obtenir des BL (backlinks, liens vers un site internet depuis un autre site) en quantité.

Mais quel est l’intérêt d’une inscription dans un annuaire ? Généralement, les liens obtenus ne génèrent absolument aucun trafic vers le site inscrit. Aussi, pourquoi s’acharner à multiplier les BL de mauvaise qualité ? Ce travail fastidieux peut même avoir un effet négatif sur le référencement. En effet, Google peut y voir la volonté d’un webmaster d’améliorer le positionnement de son site de façon totalement artificielle, ces BL étant souvent obtenus dans des proportions incohérentes avec la qualité du site référencé. Comment justifier en effet l’existence de milliers de BL pour un site d’une dizaine de pages ?

Certains annuaires conservent leur intérêt en raison de leur forte visibilité. Pour les découvrir, saisir dans Google quelques requêtes liées à votre activité. Les premiers annuaires qui apparaîtront seront ceux dans lesquels il faudra figurer. Généralement, il s’agira d’annuaires spécialisés et c’est cette cohérence entre la thématique de l’annuaire et celle de son propre site qui est à privilégier (bien plus que le page rank de la page d’accueil de cet annuaire qui ne présente aucun intérêt). En particulier, on peut citer les annuaires gratuits d’auto-entrepreneurs présentés par ailleurs sur ce site et qui constituent des moyens faciles d’obtenir ses premiers liens.

CP

Les sites de CP (communiqués de presse) sont alimentés par des webmasters qui publient des articles sur le sujet de leur choix dans le seul but d’y placer un ou plusieurs liens vers les sites qu’ils référencent. Par exemple, il est possible de publier, sur un site de CP (il en existe une multitude), un article sur les derniers chiffres des création d’entreprise en France, en soulignant que l’auto-entreprise demeure le statut privilégié choisi par les créateurs d’entreprise, et en créant un lien depuis le mot-clé "auto-entreprise" vers ce site "aide-creation-entreprise.info".

L’intérêt d’une telle page web est donc de choisir les mots-clés qui conduiront vers un site et de les placer dans un contexte sémantique favorable au référencement.

Si l’on ajoute que des logiciels permettent de rédiger automatiquement plusieurs articles à partir d’un seul pour multiplier la publication de communiqués de presse, on comprend que ces sites de CP ont perdu tout leur intérêt pour un référencement solide.

Comme pour les annuaires, annoncer le lancement de son site ou d’un produit par un CP publié sur un site spécialisé reste une possibilité, mais construire tout un référencement sur de tels BL est aujourd’hui illusoire.

Commentaires sur des blogs

Publier un commentaire sur un blog, de la même façon qu’il est possible de publier un message au bas de chaque article de ce site, a souvent pour seul but de transformer sa signature en lien. On peut alors signer "Créer son entreprise", "Entreprendre en cœur"... et obtenir un lien contextuel apparemment satisfaisant. Le problème : l’article auquel on a participé parle de politique et une centaine d’internautes sont déjà intervenus sous des pseudos étranges : "Cuisine à la maison", "Chasseur Immobilier", "Serrurier Nanterre" !

Participer à des blogs reste le meilleur moyen de s’informer sur son domaine d’activité, aussi il ne faut intervenir que sur les pages qui traitent d’un sujet que l’on connaît et qui est en rapport avec son propre site et ne pas utiliser de mots-clés en signature (tout simplement parce qu’il ne faut pas pousser le Pingouin dans les orties !).

Échange de liens en footer ou sur des pages partenaires

Le webmaster d’un site reçoit régulièrement des demandes d’échanges de liens d’autres webmasters. Ces partenariats ne sont pas à négliger, mais il faut éviter les échanges sauvages de liens. Ainsi, les sites qui proposent des liens depuis le footer (pied de page) d’une page sont à ignorer, d’autant plus lorsque des liens de thématiques diverses figurent déjà dans des footers à la taille impressionnante.

Lorsqu’une page présente une trentaine de liens dans son pied de page, et plus encore lorsque ces liens n’ont aucun rapport avec le thème de la page en question (lien vers un serrurier sur une page parlant de référencement par exemple), qui ira cliquer sur ces liens ? Un tel lien retour, malgré le page rank affiché de la page, n’aura aucun intérêt en terme de référencement.

Depuis la mise en application de Pingouin, de tels liens peuvent même avoir un impact négatif sur le positionnement d’un site dans Google. Pour cette raison, de nombreux webmasters ont supprimé ces partenariats du jour au lendemain, accentuant d’ailleurs la baisse immédiate de la fréquentation de leurs sites.

Lors d’un échange de liens entre sites, il est conseillé de transformer en lien des termes qui figurent déjà sur une page du site partenaire. Par exemple, pour mieux se référencer sur la requête "créer une SAS", trouver un site partenaire qui utilise ces termes sur l’une de ses pages et offrir en contrepartie un lien retour sur son propre site.

Méthodes conseillées de référencement

Choix de mots-clés

On ne peut pas être premier partout. Sur quels termes se positionner ? Quelles requêtes saisies sur Google doivent mener à votre site ?

Pour définir ses mots-clés, des outils peuvent être utilisés :
- Google tout simplement, en étudiant le référencement de ses concurrents et les mots-clés qu’ils ont choisi, grâce à des logiciels gratuits tel que linkdiagnosis.com, ou mieux encore ahrefs (utilisation gratuite si l’on limite son nombre de requêtes journalières).
- Adwords de Google : ce service permettait d’avoir une idée du nombre de requêtes mensuelles saisies sur Google autour d’un mot-clé, mais ce service a été supprimé. Néanmoins, par ses propositions, Adwords permet encore de cerner les mots-clés les moins concurrentiels sur lesquels le site peut espérer des entrées.
- un suivi de son référencement sur les mots-clés choisis, avec Positéo par exemple, ou encore SEO Soft (logiciel gratuit qui permet de conserver l’historique de ses positionnements).

Du contenu, rien que du contenu

On référence quoi ? Du contenu. On ne peut pas référencer une coquille vide. Aussi, il est indispensable de compléter son site en permanence.

Comment ajouter du contenu à un site d’e-commerce. Il faut prendre exemple sur la concurrence, les moyens sont nombreux : présentation de l’entreprise, blog associé, enrichissement et élargissement du contenu...

Attention, selon certains webmasters, Pingouin pénaliserait essentiellement les sites eux-mêmes plutôt que leur réseau de BL. Aussi, il est impératif de conserver une thématique par page du site, et donc de trouver un plan cohérent. En effet, si un même mot-clé est répété d’une façon anormale sur tout le site, surtout lorsque ce mot-clé est utilisé comme lien interne, il peut disparaître des Serp (résultats Google).

Par exemple, plutôt que de créer dix pages qui traitent de "sardines à l’huile", le produit qui assure l’essentiel du résultat de l’entreprise, mieux vaut limiter cette référence à une page unique détaillée, et attirer grâce à d’autres thématiques des visiteurs qui pourront être ramenés ensuite, "on site", vers cette page à privilégier.

Des liens contextuels et naturels

Les échanges de liens conservent leur raison d’être, mais en se limitant à des échanges avec des sites qui traitent le plus exactement possible d’une même thématique.

Le conseil donné en début d’article est à reprendre ici : plutôt que des liens entre pages d’accueil et plus généralement en footer, il est conseillé de demander pour ancre de son lien des termes déjà présents dans le contenu d’une page du site partenaire. Si l’on choisit de se référencer sur la requête "espadrille", trouver un site qui parle déjà d’espadrilles".

Sur la requête "sardines à l’huile", c’est difficile, mais on peut bien trouver quelques sardines, au minimum des conserveries. J’ai noté l’existence de beaucoup de petites conserveries en Bretagne, et j’imagine leur site internet particulièrement intéressant en raison d’un référencement aussi naturel que leurs produits.

Partenariats de long terme

Il faut noter le terme "j’imagine" utilisé dans le paragraphe précédent. Avec Pingouin, on ne sait plus grand chose de la méthode de classement des Serp de Google, et déjà de nouvelles versions de cet algorithme sont annoncées.

Avec Pingouin, il faut désormais faire preuve d’imagination. La force d’un lien dépend de son ancienneté et du trafic qu’il apporte à un site. Il faut alors rechercher des partenariats de long terme qui dépassent largement un simple échange de lien. C’est ce qui est proposé sur ce site aux entrepreneurs dans la rubrique Exemple de création d’entreprise. Cette rubrique a pour objet de présenter de façon aussi détaillée que possible des entreprises pour donner d’une part aux visiteurs du site des idées de création d’entreprise, et, d’autre part, de souligner l’importance de préparer toute création d’entreprise par une étude de marché et un business plan. En contrepartie, l’entrepreneur qui rédige cette présentation et de son entreprise peut y insérer un lien retour vers son site internet. En matière de référencement, il n’y a pas mieux !

Autre exemple : sont particulièrement nombreux les auto-entrepreneurs dans le domaine du dépannage informatique. Évidemment, chacun travaille sur un secteur géographique donné. En conséquence, se lier à des dépanneurs informatiques de régions voisines ne peut pas avoir d’impact économique négatif. Aussi, pourquoi ne pas créer un réseau de dépanneurs informatiques, chacun présentant sur son site personnel ce réseau, la charte établie... en justifiant ainsi la création de contenu sur chaque site et de liens entre ces sites.

Créer un lien entre deux sites exige du temps, et plus ce temps sera consacré à un véritable échange d’informations, plus cet échange de lien reposera sur un véritable partenariat économique, plus ces liens auront d’importance en matière de référencement. Les liens faciles ont aujourd’hui un impact négatif sur les Serp, ils sont à supprimer et représentent du temps perdu. Après Pingouin, il faut retenir la leçon.




Plan du site | Annonce légale | expert-comptable | Avocat | Qui sommes-nous ? | Légal | Contact